REDACTIONS.FR

Chacun de nos mots compte

Poésies

Expiation

Texte écrit par Frédéric Grimbert

 

Depuis que nos regards sont partis pour toujours

Où d’hier acheva ces nuits ombilicales

Implorant de ta main d'improbables moments

De chaînes enfin brisées par delà les remparts

 

Violations des accords célestes crédités

A quiconque fut lésé par des choix ancestraux

Il est donc particulièrement difficile

D'accepter à présent de vivre parmi vous

 

Il me fut donné de prendre un autre chemin

Que chacun juge sans remords de ma folie

Quand l'expérience ne devait donc profiter

Aux félons imbéciles abolisseurs de choix

 

J’entends la soif d'un ciel noir d'absolu néant

J'attends le dernier soir oublié de l'exil

Ma main retient les temps anciens de l'innocence

Dans les draps des aveux avortés de non-sens

 

You have no rights to post comments