REDACTIONS.FR

Chacun de nos mots compte

Poésies

Ecrivance

Texte écrit par Malyce
  Arrivant ces pensées en ce jour de la nuit,
J'écris.
J'écris pour ne point m'écrier,
Car le cri est un crime,
Qui rime sans autre, 
C'est l'adjuré,
Comme  un crayon sans mine,
Comme sur un écho,
Qui ne résonne pas,
Qui raisonne,
De part trop,
A l'oreille d'un connu,
Qui d'ailleurs,
Ne se connait pas,
L'encrier sera cri,
Pour ne point mettre un point,
Un poing,
A la fin d'une vie,
Comme  à la fin d'un terme,
Un vers mais...
sans sa fin !
Sans terme,
L'écriture se prend,
Terne, le mot,
La rend vers luisant,
Comme en un cri du coeur,
Silence
qui se fait accablant,
Lourd,
Très lourd,
Un silence,
A vous glacer le sang,
Comme à glacer par l'encre,
Un papier,
Qui n'écrit mot consent,
En feuilles qui s'enivrent,
Le mot étant l'alcool,
Délices de l'ire
Dans l'alcôve,
Plaintif serait ce délire,
Des cris,
Où l'écrit crie le pire.
En hommage...
Malyce.

You have no rights to post comments