REDACTIONS.FR

Chacun de nos mots compte

Poésies

Du simple aux troubles

Texte écrit par Malyce

De ce trouble,

 À moi-même,

En aveugle et en sourde,

Germinant cet émoi

 Que je ne peux comprendre.

Comme,

Cette évanescence

Sereine,

Bien au-delà de moi,

Ne faisant que passer,

Aux prunelles d’acier,

 

Emmène  à mes fenêtres,

Aux portes de ton âme,

Ta tendresse

Azurée,

En velours mélodique,

 

S’ouvrira

Dans mes mains,

Les clés sonnent trois fois,

Pour montrer patte blanche,

A tes yeux égarés

Qui blêmissent

De moi.

 

 

Comme,

Un écho lointain,

A l’approche de toi,

Résonne

En porte à vrai,

A tout prendre est ce cœur,

 

De tes curiosités,

Et de tous ces états,

De choc

à tes soupirs,

La fièvre de tes mots,

 

M’emporte,

Avec délices,

Et moult,

Je tressaille

Dans tes contemplations

 

Que tu ne puis comprendre,

En toutes

 Leurs profondeurs,

Dimensions surréelles,

 

Et de tous tes éclats,

Je rayonne d’envies,

Rayonnant de ton  gout,

Ta vie me prend au mot,

Du moindre bout de toi.

 

Alice,

 

Le 01/05/2013.

Commentaires   

serrurier
0 # serrurier 16-09-2017 04:17
Une fois encore, bravo pour cet article extrêmement bien rédigé.
Répondre | Répondre en citant | Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 


Code de sécurité
Rafraîchir