Redactions.fr

Chacun de nos mots compte

Poésies

Très profondément

Texte écrit par epervier

 

Très profondément

 

Fermer les yeux, un noir apaisant, soupir.

Respiration modérée, calme, l’esprit reposé.

L’oreiller repose une tête déboussolée, divague.

Des bras un peu tendus, silence recherché.

 

Un corps dépose presque l’inertie, le charme.

Se permettre de rêver, des images vaporeuses.

Sourire demandé, un monde si fantastique.

Chambre isolée loin des regards hypocrites.

 

La subtilité de poursuivre ce nocturne souhaité.

Frénésie d’une tendresse, de chaudes caresses.

L’apothéose signalée, un souffle ensorceleur

Cette douce pause, rideaux barbelés.

 

Dormir, éloigner l’éveil d’une vision.

Portes  closes, crainte évaporée, l’alléluia.

Solitude approuvée, courtoisie d’un sommeil.

Prolonger à jamais ce désir, délivrance.

 

André, épervier

 

http://epervier50.forumactif.com

 


 

Commentaires   

Frédéric Grimbert
0 # Frédéric Grimbert 23-06-2014 15:39
Merci André pour ce poème qui me parle beaucoup et qui va chercher jusque dans l'intimité de chacun.
Signaler à l’administrateur
epervier
0 # epervier 23-06-2014 17:44
Merci Frédéric
de ton appréciation.

amitiés kébécoises,

André, épervier
Signaler à l’administrateur

You have no rights to post comments