Redactions.fr

Chacun de nos mots compte

Poésies

PSP

Texte écrit par Malyce

Après quelques temps...

Pour tous les, PSP, ci-joint en post-scriptum, la revendication, d'une date sans vie.

 

Petit père sans son père, et petit à petit, la prière incendiaire,

De la vie.

 

Père, futur père, comme privé de tout, comme, par les tendresses d'un regard andaloux.

Non point de jalousie,

Dans la disparition, l'apparition soudaine d'un fruit, pour toute union.

De la mort nait la vie. Peux-tu nous voir ainsi ? En tes yeux, bleux de plaies, de ta mélancolie.

Sois en P, PSP, et n'en névrose pas, comme je n'en démors, dans cette imploration.

En la date de vie, en ce jour né du noir,

L'espoir, de la bougie qui vient de s'allumer. En moi. Pour toi.

Ne te fie surtout pas, à sa fragilité, qui t'apparait bien forte.

L'espoir de ta bougie qui se grandit en moi te prouveras contraire.

Espère, et vis. Et n'en désemplis pas.

Crois au moins en ce rêve qui n'aura pas de date.

Pas de fin ainsi donc. L'amour en filigramme soit tamponné sur tout ce qui te feras sens...

Le reste, tout le reste, laisse le sans remors et viens vers la lumière que t'apporte ma main.

Je ne demande rien. Ou sinon ta quiétude, et le rire dans ton coeur que j'aime à savourer.

Rien d'autre.

Sois sans crainte.

En ce jour qui te date, car aveu par tes yeux,

Petit père, sois en fier, ton enfant en tes cieux.

 


Malyce.

Commentaires   

profile
0 # profile 30-10-2018 10:52
Need cheap hosting? Try webhosting1st, just $10 for an year.

http://guestbook.fininsors.com/public/img-1539195776.jpg
Signaler à l’administrateur

You have no rights to post comments