Redactions.fr

Chacun de nos mots compte

Pourquoi les singes n'ont pas de cravates ?

Texte écrit par Frédéric Grimbert

singe cravateChez le coiffeur on avait manger des cacahuètes sur des tartines de beurre salé. C'est alors que Barnabé avait demander : « Pourquoi chez le coiffeur ? » Parce que celui-ci avais les meilleures cacahuètes de tout le quartier. Il est vrai que Barnabé poser toujours des questions intéressantes. Il était le premier de sa classe en orthographe mais malheureusement il été nul en conjugaison. Pourquoi cela se demander Barnabé ? Ce n'est pas juste, je sait écrire tous les mots correctement mais pas les verbes ? Il dois s'agir d'une malédiction, cela ne peux en être autrement. Sûrement la vieille sorcière qu'ils avez vu dans la forêt de Zimglagloud avait fait cela quand il était partis s'aventurer là-bas avec ses camarades. Pourtant il se souvenez des leçons qu'il avait apprites : il y a le verbe être et le verbe avoir. Le verbe à voir ? Il y a aussi les verbes au participe passé, mais parfois il faut mettre un s parfois non. Il avait décider de tout recommencé pour être le meilleur de sa classe en conjugaison.

Alors il recommença depuis le début : être et avoir ça c'est facile mais cela devient plus compliqué au passé composé parce que il y a tellement de façon d'écrire les son « é » que tout se mélange dans sa tête. Et il n'avais déjà plus de cacahuètes, mince. Tant pis se dit-il je vais me mangé un yaourt à la banane qui sont bien meilleurs que ceux à la cerise. C'est vrai, après tout les yaourts à la cerise déjà c'est pour les filles, mais en plus ça sent pas bon. Autant avalait un camembert pourri ! Et puis de toutes façons chez le coiffeur il n'y à jamais eue de camembert, alors encore moins de yaourt à la cerise. Et puis son problème de conjugaison tout le monde s'en fiché. Autant apprendre à un éléphant de danser le tango ! Du coup Barnabé se dit qu'il allé faire l'école buissonnière, comme ça il pourrais allé tous les jours chez le coiffeur manger des cacahuètes au beurre salé, des bananes avec ou sans yaourt et surtout personne ne se moquera plus jamais de lui.

Il n'empêche que cette vieille sorcière mérite une bonne leçon ! Et Barnabé se mitta réfléchir. Il pourré lui envoyé des yaourts à la cerise tous les jours, mais ça c'été quand même une punition trop dure. C'est alors que la solution lui apparut toute claire : je vais lui écrire tous les jours des lettres tellement grandes et tellement longues qui serons forcément pleine de fautes de conjugaison qu'elle va finir par devenir folle ! Et peut-être qu'elle finira par retirer son mauvais sors !

Voilà le plan de Barnabé été fin prêt et il le mitta à exécution. C'est tellement horrible de lire des lettres avec des fautes de conjugaison qu'au bout d'un mois la sorcière lui envoya une réponse : elle lui écrivit que cela ne la gêné pas qu'il y est autant de faute de conjugaison car elle ne savez pas lire. Par contre son chat qui lui faisez la lecture est devenu complètement marteau et s'ai rasé tous les poils de la tête ! Elle lui écrivit aussi qu'elle n'y était pour rien s'il faisais des fautes de conjugaison car la seule formule magique qu'elle connaissé était de faire cuire des haricots dans sa marmite ! Ce qui n'était pas magique en soi mais c'est tout ce qu'elle savais faire ! De plus elle n'étais même pas une sorcière mais elle était parti vivre dans les bois car elle étais trop moche !

Du coup Barnabé ne savais plus pourquoi il faisait toutes ces fautes. Il ne savais plus qui blâmer pour ça, ni la sorcière, qui n'en était pas une, ni même les yaourts à la cerise, encore moins le chat rasé ! Le plus simple était encore de se remettre à tout réviser se dit-il en finissant sa tartine de cacahuètes, car maintenant il sait pourquoi il ne portera jamais de cravate !

 Petit texte écrit pour ma fille Fanny pour lui faire corriger les fautes...

Ajouter un Commentaire

 


Code de sécurité
Rafraîchir