Redactions.fr

Chacun de nos mots compte

Kiniar

Texte écrit par Caroline Sainson

Il était une fois un loup solitaire et un peu acariâtre qui habitait dans une profonde et sombre forêt. Ce loup n'aimait pas la compagnie, même pas ses congénères et ne supportait pas le bruit. Il vivait donc, loin de tous, seul et remplissait ses journées à lire et cuisiner. Il adorait vagabonder sur son blog préféré "rédactions.fr" ou il aimait découvrir de nouveaux poèmes ou nouvelles et adorait le blog de cuisine de Vio ou il trouvait toujours de nouvelles recettes fort sympathiques ! Petite originalité : notre loup, qui s'appelait Kiniar, était végétarien !! un problème de dentition dans sa jeunesse....Il cuisinait donc essentiellement des légumes et surtout, de très bons, délicieux gâteaux ! Un jour, qu'il lisait un poème intitulé "l'aimée", il y eut un grand bruit tout près de son antre. Un bruit assourdissant et de la poussière plein partout ! "que se passe t-il ? " se demanda Kiniar. Il alla passer le bout de son museau par la fenêtre et là, quelle ne fut pas sa surprise de voir....un deltaplane qui s'était tout simplement écrasé dans SA forêt !!! Bien sûr ! il fallait qu'un truc comme ça lui tombe dessus !! Il était si tranquille....

Ne voulant pas se montrer, il ferma les rideaux et attendit. Il n'entendit plus rien. Le silence était total. Les animaux avaient sans doute fui et les oiseaux s'étaient envolés. Au bout de 5 minutes, n'y pouvant plus de curiosité, il décida quand même de sortir pour voir. Il n'aimait pas les humains mais il voulait quand même aller voir à quoi celui qui conduisait cet engin volant ressemblait...

Il s'approcha doucement...Là, il découvrit, au milieu d'un lit de branches et de feuilles d'une jaune d'or, une toute petite femme évanouie..Il se pencha pour voir si elle respirait...ah, elle respirait ! tout allait bien ! mais bon, elle allait se réveiller....d'ailleurs, la petite femme commença à bouger...elle ouvrit les yeux et recula d'effroi en voyant à ses côtés....un loup qui la regardait intensément !

"Ne me fais pas mal le loup" dit elle "s'il te plaît, laisse moi en vie" "je m'en vais et on en parle plus..." Le loup la regardait mais évidemment, ne comprenait pas les sons qui sortaient de sa bouche...il voyait qu'elle était effrayée..."c'est dingue...encore une qui croit que tous les loups sont cruels et sanguinaires" "ah là là. quelle réputation nous avons ! " "Bon, elle doit avoir faim...je vais lui chercher un truc à manger"

Et le loup se retourna, partit vers son antre et revint quelques minutes plus tard avec un morceau de pain dans la gueule qu'il déposa près de la jeune femme qui commençait seulement à se réveiller complètement.

Il tendit la patte et poussa le morceau de pain jusqu'à la jeune fille...La femme, qui s'appelait Natacha, fut très surprise. "Ce que c'est stupide un humain !" "remarque, elle ne sait pas que je suis végétarien" pensa Kiniar.

Natacha était bouche bée...un loup lui apportait du pain pour la nourrir ! quand elle raconterait ça...euh, non, elle ne raconterait sûrement pas ça..sauf à ses amis proches...et encore ! personne ne pourrait croire cela ! un loup sympa ! Elle se pinça, n'y croyant vraiment pas...Mais non, elle ne rêvait pas...Elle avait bien eu un accident de deltaplane..le vent l'avait poussé vers la forêt au lieu du champ ou elle devait atterrir et elle était bel et bien à côté d'un loup qui avait l'air gentil...Bon....Elle ne savait pas trop comment le remercier.."comme un chien" pensa-t-elle...Elle avança la main et commença à caresser le loup sur la tête.

Kiniar, pris au dépourvu et n'ayant pas le temps de réagir, se laissa faire...Lui, le loup solitaire se laissa caresser la tête par une parfaite étrangère ! Pourtant, il était si méfiant d'habitude...mais il ne savait pas pourquoi. cette jeune fille lui inspirait paix et confiance. C'était bien la première fois qu'un humain était gentil avec un loup ! Et quelle douceur ! la main blanche et douce lui caressait maintenant le dos...oh que ça faisait du bien ! Il n'avait jamais senti autant de gentillesse et de douceur ! il aimait bien ça finalement....

Natacha retira quand même assez vite sa main et se leva. "Je vais te laisser. Je reviendrais pour ramasser tout ça" dit elle en montrant le deltaplane et tous les morceaux cassés dans les branches. "Promis, je t'enlèverais tout ça de ta forêt" "merci pour le pain, le loup" ! Kiniar ne comprenait pas mais il comprit qu'elle allait partir...Il était un peu triste à l'idée mais bon, c'était un humain et lui un loup ! il ne fallait pas rêver ! Il se dit "j'étais seul avant...je vais juste retourner à ma solitude et ça ira bien" Natacha partit mais elle aussi était un peu triste...quelle expérience elle avait vécue ! un loup !! elle avait fait ami amie  avec un loup ! trop chouette ! elle se garderait ça comme secret et n'en parlerait qu'à Fabrice et Fred, ses deux meilleurs amis.

Les jours passèrent. Kiniar tournait un peu en rond.. Il pensait à la petite "fée des airs" et elle lui manquait ! "t'es vraiment idiot, Kiniar...elle s'en fiche de toi" "elle est retournée à sa vie normale et t'as déjà oublié...fais pareil"

Kiniar essaya d'oublier Natacha mais quand il cuisinait, il pensait "ah, comme elle aurait aimé ce bon gâteau !" ou "ah elle aurait aimé ce poème !" Il était très nostalgique et tristounet maintenant seul dans sa grande forêt.

Un jour, il entendit du bruit et quand il regarda par sa fenêtre, vit Natacha entouré de deux hommes. Ils ramassaient les débris du deltaplane et parlaient en riant. Natacha regardait autour d'elle et Kiniar comprit qu'elle le cherchait...Alors, malgré sa peur, il sortit et trottina jusqu'à elle. Quand elle le vit, un grand sourire vint illuminer son visage ! "bonjour le loup" dit elle. "mes amis, il faut que je vous présente mon ami le loup". Les deux garçons, Fabrice et Frédéric n'avaient pas trop cru à l'histoire de loup que Natacha leur avait raconté mais quand elle commença, sans aucune peur, à caresser Kiniar, ils finirent par croire dans son histoire et s'approchèrent aussi.

Ils caressèrent aussi Kiniar. Pour sûr, il aimait bien qu'on lui fasse des caresses sur le dos...Evidemment, Natacha était plus douce mais il sentait que les deux autres personnes aimaient aussi les animaux et étaient respectueux. Il partit vers son antre et revint avec un grand plateau dans la gueule. Il y avait mis de bons gâteaux au chocolat faits le matin même !

Les 4 amis se règalèrent ensemble en mangeant tous un gâteau ! et bien, une chose était sûre : ils ne pourraient pas raconter ça à leurs amis, leur famille ou leurs collègues ! C'était incroyable ! un loup pâtissier, sympa avec qui ils pouvaient rester sans craindre d'être dévorés ! un conte de fèe en vrai !

Quelques temps passèrent..les 3 amis revenaient souvent voir Kiniar. Lui était si heureux de ne plus se sentir rejeté, regardé comme un animal cruel et méchant....il perdait petit à petit l'envie de rester seul et aimait à s'allonger près de ces nouveaux amis quand ils venaient pique niquer ou faire une veillée près d'un feu la nuit dans la forêt. C'était vraiment agréable ces moments partagés ensembles.

Un jour, les 3 amis arrivèrent et virent de grands panneaux ! " ici, projet de centre aquatique géant" "Ouh là, pensèrent ils ? que va devenir la forêt de notre loup préféré ? " Natacha, qui connaissait quelqu'un à la mairie prit des renseignements. Ils allaient bel et bien toucher à la forêt pour construire le futur grand centre aquatique. "Pourtant, ils ont la place de le faire ailleurs" dit Natacha outragé et en colère à ses amis. "Je ne comprends pas pourquoi ils veulent toucher à la forêt". Fabrice et Frédéric étaient tristes à l'idée qu'on allait toucher à la forêt et détruire la maison de leur nouvel ami. Mais que faire ?

Ils ne pouvaient pas lui faire comprendre mais Kiniar voyait bien que ses amis étaient préoccupés. Fabrice et Frédéric allèrent alors à la préfecture et ils apprirent que le projet était déjà bien avancé. Il n'y aurait pas de concertation car ils savaient qu'ils auraient les écologistes contre eux....les 3 compères décidèrent alors de créer un "comité de sauvegarde de la forêt" et contactèrent de nombreuses associations. Ils emmenèrent les responsables et des journalistes bien choisis sur place en leur montrant Kirian et la forêt dans laquelle il voulait continuer à vivre. A la vue du loup, certains furent un peu affolés mais quand ils virent que les 3 amis, surtout Natacha, pouvaient caresser le loup sans risque, ils comprirent que ce loup était gentil et doux. Petit à petit, tout le monde dans le coin sut qu'un loup habitait là et qu'il était un peu comme un gentil chien. Les parents emmenaient leurs enfants le voir et bientôt, la forêt fût envahie de touristes et de gens curieux ! Le projet ne put avoir la validation du préfet car des pétitions avaient été signées et une page Facebook créée pour l'occasion. Pas de centre aquatique donc....mais une foule de plus en plus nombreuse et un Kirian qui commençait à perdre patience à toujours devoir être gentil et agréable avec autant de gens....

Il n'avait plus sa tranquillité, son espace de vie était sans arrêt occupé...on le prenait pour une bête de cirque ! Natacha et ses amis avaient beau essayer de canaliser, de calmer, d'interdire...cela n'empêchait pas les gens de l'ennuyer toujours plus. Ils comprirent que ça ne pourrait pas continuer ainsi...mais comment faire maintenant que tout le monde adorait le loup ? Ils finirent par se dire que le loup accepterait sans doute de déménager vers une autre forêt mais ce serait si triste pour lui de quitter l'endroit ou il avait toujours vécu....non, il fallait faire cesser tout cela ! et vite....

Un jour ou plutôt une nuit, Fabrice et Frédéric eurent l'idée d'accrocher dans les arbres tout un tas d'instruments malicieux pour faire croire que la forêt était hantée...Dans la journée, des touristes arrivèrent et le bruit que faisaient ces machines faisaient penser à des fantômes habitant la forêt...bientôt, tout le monde commença à dire que la forêt faisait quand même un peu peur...Et Natacha, Fabrice et Frédéric en rajoutèrent, voyant que cela fonctionnait, en se déguisant et en venant parfois chiper des affaires dans les paniers de pique nique ou faire des petites mesquineries aux enfants....Jamais rien de bien méchant mais au bout d'un moment, les touristes commençèrent à se dire que cela n'était plus guère amusant...D'autant que Kiniar ne sortait presque plus de chez lui et était si fatigué qu'il en devenait presque désagréable !

La forêt retrouva petit à petit son calme et Kiniar retrouva, avec un grand plaisir, la paix de sa forêt ou les oiseaux chantaient et ou ses amis pouvaient, de temps en temps, venir partager un bon gâteau avec lui ! Depuis lors, Kiniar coule une vie paisible et heureuse, entouré de ces quelques amis choisis et peut encore cuisiner et savourer, devant un bon thé, les bonnes histoires et les poèmes qu'il a envie de lire.

 

 

Ajouter un Commentaire

 


Code de sécurité
Rafraîchir