Redactions.fr

Chacun de nos mots compte

Tous les textes listés par catégories

Toit émoi

Texte écrit par Frédéric Grimbert

Nous n'avions jamais vécu une telle chose avant de nous connaître.

Ni des dangers, ni du doute je n'ai jamais cherché à nous protéger puisque les solitudes se partagent aussi à deux.

Nulle autre que toi n'a jamais eu ta patience qui se caractérise surtout par ton courage à me voir me perdre dans les torpeurs de cette profonde mélancolie, dans ma rage incessante et par delà mes hontes décharnées. Et pourtant tu cherches encore ta place autour de mon moi mouvant qui ne trouve pas la sienne dans cette vie faite de perpétuelles lassitudes écœurantes.

Après tout qui connaît vraiment sa place ? Moi parfois. Quand soudain vivre dérange tout le monde. Lorsque, exprimant ma colère, je peux enfin outrepasser les « qu'en dira-t'on ? », exprimer avec tout mon corps ce qu'habituellement je ne laisse qu'à l'intérieur de lui, me mettre à nu, dans tous les sens du terme, et porter ma chair comme on porterait un habit mis à l'envers pour enfin infliger aux autres la peur qu'ils entraperçoivent à travers cette souffrance portée à vif avec les cris de douleurs qui vont avec.

C'est impressionnant disent-ils ? Pourtant il ne m'étonne plus depuis un bail ce quotidien amassé dans mes cellules quand, pour chacune d'elle, par la douceur de ton regard, je vois alors qui je suis.


Ajouter un Commentaire

 


Code de sécurité
Rafraîchir