Redactions.fr

Chacun de nos mots compte

Articles

Des lyres de l'esprit

Texte écrit par Frédéric

Chiens affamés errants, piteux et glauques, qui délirent à perte de vue.
Horizons crépusculaires.
Sabordage oecuménique.
Plèbe affamée et sournoise.
Névés bleutés et hypnotiques.


Le char de l'Etat ne saurait suivre son cours habilement,
Quant au tourbillon intergalactique peut-être ?


Charognes ordurières et assassines.
Prenez ma tête, mon coeur, mes jambes et ma parole,
Vous n'aurez pas mon âme.


Notre Père qui êtes aux cieux, restez-y. Notre Président qui êtes à l'Elysée, n'y restez pas.


Ajouter un Commentaire

 


Code de sécurité
Rafraîchir